à Clamecy...

dans les environs...

 Imprimer cette page
RETOUR au sommaire des actualités » DIVERS » Mobilisation générale pour sauver les abeilles


Mobilisation générale pour sauver les abeilles

Les apiculteurs observent depuis de nombreuses années que la réduction des colonies d'abeilles s'est précipitée avec l'arrivée des néonicotinoïdes. Les scientifiques confirment amplement la responsabilité des néonicotinoïdes dans cette hécatombe.

La Commission Européenne avait déjà décidé un moratoire pour 2 d'entre eux jusqu'à fin 2015.

 

En février 2015, le gouvernement fait échouer, au Sénat, une proposition d'interdiction globale des néonicotinoïdes.

 

En mars 2015, les députés votent, en 1ère lecture, cette interdiction. Mais rien n'est encore joué.

 

Le 6 mai 2015, la Commission du développement durable de l'Assemblée Nationale organisait une table ronde sur "apiculture et néonicotinoïdes" à laquelle participaient, notamment, des représentants des apiculteurs, Jean Marc Bonmatin, chercheur au CNRS, qui travaille depuis longtemps sur le sujet, et le Dr Nicolle, représentant l'association AMLP.

 

Plusieurs député(e)s à l'origine de cette table ronde, convaincus qu'il y a urgence à interdire les néonicotinoïdes,  savent pertinemment qu'il faut battre le fer sans faiblir, et invitent à un colloque à l'assemblée nationale le 24 juin tous les représentants d'organisations engagées pour cette cause.

 

Car le vote, en 2ème lecture, de cette interdiction n'est pas gagné.

La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, a présenté mercredi 20 mai en conseil des ministres un "plan national d'action" en faveur des abeilles et pollinisateurs sauvages, menacés par les pesticides néonicotinoïdes.

Insuffisant pour FNE : " L’exemplarité des mesures de madame Royal ne suffit pas. Si elles permettent de fournir un peu plus « le gîte et le couvert » aux pollinisateurs"

Il est donc urgent d’agir pour sauvegarder les abeilles et autres pollinisateurs, assurer notre sécurité alimentaire et préserver la santé humaine sur le long terme  en participant à cette cyber @ction

* pour inciter le gouvernement à inciter les sénateurs à interdire les néonicotinoides lors du passage de la loi en juillet,

* pour inciter votre maire à s'associer aux mesures visant à améliorer "le gite et le couvert" pour les abeilles.

Merci de mobiliser vos réseaux pour faire connaitre l'ensemble des actions en cours (voir ci-dessous).

 

 

COMMENT AGIR ?

 

Sur le site : c'est le plus facile

vous adressez le message directement à la Ministre et à votre maire

Cette cyber @ction est signable en ligne

 

Par courrier électronique :

Adressez votre message aux adresses suivantes :

cyberacteurs@wanadoo.fr

segolene.royal@developpement-durable.gouv.fr

 

Pour trouver les adresses de vos élus

 

* * * * * * * * *

Prénom, Nom

Adresse

Code postal, commune

 

Madame la Ministre,

Madame, Monsieur

 

L’exemplarité des mesures proposées dans  le plan national d'action en faveur des abeilles et pollinisateurs sauvages ne suffit pas. Si elles permettent de fournir un peu plus « le gîte et le couvert » aux pollinisateurs,

- il est nécessaire d'associer les collectivités à cette démarche : raison pour laquelle j'invite mon maire en copie à mettre en place fauches tardives et jachères fleuries et à inciter les agriculteurs à restaurer haies et prairies sur le territoire communal

- elles ne s’attaquent pas au cœur du problème : les pesticides utilisés en agriculture.

 

Dans cette attente, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en ma vigilance sur vos décisions.

 

* * * * * * * * *

En savoir plus :

Biodiversité : une batterie d'actions pour accompagner la loi

Le plan abeille sous le feu des critiques

Nicolas Hulot dit halte au massacre

Bruxelles passe au crible les nouvelles données scientifiques

Association Cyber @cteurs C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 QUIMPER







Page suivante : la boutique